Il écrit : « Il convient de garder à l’esprit le fait qu’il fallait que l’Inde maintienne un taux d’épargne de 4 % du PNB rien que pour payer son tribut colonial quand des économistes discourent sur l’absence de capacités locales de développement ou le faible revenu per capita, dont les Britanniques n’ont pas réussi à faire émerger les Indiens en dépit de leurs efforts. Il nous faut d’urgence sortir d’un discours portant sur la charité quand se pose la question de la dette coloniale et des réparations. La domination est de plus idéologique, le mode de vie britannique s’érige en modèle. , Le solde, appelé solde des paiements courants, traduit la position financière d’un pays par rapport au reste du monde. En matière d’agriculture et d’industrie, l’Inde montre et démontre des capacités… Chacun des deux Offices est dirigé par un ministre, qui est un membre du Parlement britannique, et qui est responsable devant celui-ci de son administration. s’envolaient à des hauteurs astronomiques. Si nous allons plus loin, nous nous apercevons que ces voies de communication devaient d’abord servir les intérêts de la Compagnie des Indes orientales. I, Under Early British Rule, 2nd ed. Parce que l’Inde avait été gouvernée dans l’intérêt du Royaume-Uni, dont l’expansion a été financée par son exploitation de l’Inde [1]. 1784 L'India Act renforce le pouvoir de la Couronne britannique sur l'East India Company. Raj de la Compagnie est le déploiement de la Compagnie anglaise des Indes orientales de 1600 à 1857. Clive, le Commandant-en-chef des Indes britanniques, était un corsaire et officier anglais qui a établi la suprématie militaire et politique de la Compagnie des Indes orientales sur le Bengale. Omar Aziki Et les ‘forçats de la faim’ que l’Internationale exhorte à se lever, avaient été inventés par ce contexte historique au même titre que la lumière électrique, les mitrailleuses Maxim et le racisme ‘scientifique’. Anouk Renaud Un certain Sullivan obtient un contrat pour une livraison d’opium, au moment de son départ en mission, officielle pour une partie de l’Inde tout à fait éloignée des districts producteurs. Economisez avec notre option de livraison gratuite. L’Inde devenait une colonie chargée de produire les matières premières à destination de la Grande-Bretagne et d’acheter ses produits manufacturés, sans oublier les impôts qui contribuaient encore à étrangler la population. Pourquoi le gouvernement britannique n’érige-t-il pas une statue au paysan indien inconnu, qui a subi les conséquences des taxes britanniques, en face de celle de Robert Clive qui se dresse sur Whitehall ? LiquiditéLiquidités L'Inde est un empire asiatique reconstitué en fait et mérite de nom par la conquête anglaise. Saul se base sur la balance des paiements Des calculs montrent que plus d’un tiers du produit national brut de l’Inde était prélevé par les anglais sous une forme ou sous une autre. Très tôt convaincus que l'Asie allait revenir aux Asiatiques, les Britanniques furent les premiers Européens à se résigner à la décolonisation. , Mission, raison sociale & stratégies du CADTM Belgique, Rapports et plans d’actions du CADTM Belgique, http://www.cadtm.org/Dettes-coloniales-et-reparations-17397, https://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/dr-shashi-tharoor-tells-the-oxford-union-why-britain-owes-reparations-for-colonising-India-in-viral-10407997.html, http://www.economicsdiscussion.net/Indian-economy/the-drain-meaning-causes-and-consequence-Indian-economy/19014, https://www.outlookInde.com/magazine/story/chronicles-of-the-colonial-loot/298029, https://www.theguardian.com/global-development-professionals-network/2015/nov/27/enough-of-aid-lets-talk-reparations, https://www.thehindu.com/news/international/london-jlf-2016-knowledge-not-money-best-form-of-reparation-for-colonial-rule/article8633116.ece, [Video] Enjeux des dettes publiques et privées et alternatives et luttes au Sud, Rapport sur la Situation internationale et les activités du CADTM international depuis mai 2020, « Unissons-nous contre les microcrédits et contre les dettes illégitimes ». Robin Delobel Christine Vanden Daelen INDE BRITANNIQUE - (repères chronologiques) Écrit par Olivier COMPAGNON • 587 mots Juin 1757 L'officier anglais Robert Clive écrase à Plassey une armée indigène et, en prenant le contrôle du Bengale, permet le renforcement de la présence anglaise en Inde. Sushovan Dhar Par ailleurs l’Inde, en tant que colonie britannique, était contrainte de payer les frais de son gouvernement par le pouvoir colonial, dont le maintien de l’armée, les dépenses de guerre, les pensions des fonctionnaires à la retraite. L'anglais reste donc de fait une langue officielle de l'Inde et aussi celle des juges de la Cour suprême et des Hautes Cours; la référence du texte de la Constitution est sa version anglaise. Dette , Les prêteurs achetaient la récolte pour la moitié de sa valeur de marché mais ne consentaient un prêt qu’à un taux de 38 %. Quand il s’est rendu compte que plus de 5 millions d’Indiens étaient officiellement morts de faim les trois années précédentes, il a souligné que « l’argent que l’Angleterre soutire à l’Inde année après année est ... une des causes de sa pauvreté » [12]. , L'émancipation de l'Inde avait été vainement demandée depuis la fin du xixe siècle par l'Indian Congress, le parti du Congrès. 7,25 EUR de frais de livraison. , Mais celui-ci devint, dans l'entre-deux-guerres, un puissant mouvement nationalist [6] » Cet énorme transfert de ressources d’une colonie vers le centre de l’empire a, évidemment, eu des conséquences catastrophiques sur l’économie et la population en Inde. et son calcul, rien que pour l’année 1880, estime que la ponction s’est montée à 4,14 % du PNB Quand A prête de l’argent à B, B rembourse le montant prêté par A (le capital), mais aussi une somme supplémentaire appelée intérêt, afin que A ait intérêt à effectuer cette opération financière. Certes, il est impossible d’établir une estimation précise de l’importance de cette ponction prélevée en Inde par la puissance coloniale britannique. Capitaux dont une économie ou une entreprise peut disposer à un instant T. Un manque de liquidités peut conduire une entreprise à la liquidation et une économie à la récession. Omar Aziki , Il est malheureusement vrai qu’au début de la présence britannique, la Compagnie des Indes orientales et le parlement britannique... ont découragé les fabricants indiens pour stimuler l’industrie textile en Angleterre... des millions d’artisans indiens ont perdu leur source de revenus ; la population indienne a été dépouillée d’une source importante de richesse. [8] Romesh Dutt, The Economic History of India, vol. PNBProduit national brut C’est après la révolte des Cipayes en 1857 et le Gouvernment of India Act que le gouvernement de la Compagnie est transféré à la couronne et devient le Raj Britannique. Sushovan Dhar, COMITE POUR L'ABOLITION DES DETTES ILLÉGITIMES. On appelle Colonies de la Couronne les dépendances gouvernées par la métropole :points stratégiques ou contrées tropicales destinées surtout à fournir des produits commerce. Acte procurant à un créancier une sûreté en complément de l’engagement du débiteur. , Les britanniques prendront le pouvoir sur le commerce indien en imposant une hausse des taxes. Il faut considérer le niveau de développent de la fin du XVIème siècle jusqu’au milieu du XVIIIèmesiècle ; par grands secteurs économiques ont entend agriculture et industrie. En nous basant sur des sources britanniques officielles, nous pouvons estimer à plus de 85 millions le nombre d’Indiens qui ont péri lors de ces famines, qui prenaient des proportions de génocide. Le modèle est aussi politique, le Westminster model, qui s’exporte dans les dominions et jusqu’en Inde (création du parti du Congrès en 1885). Lorsqu’il examine les causes des famines qui ont fréquemment ravagé l’Inde, R C Dutt fait remarquer que « la moitié des recettes annuelles en Inde sont ponctionnées chaque année, en vérité, la pluie qui tombe sur l’Inde fertilise d’autres pays » [5] … « Un pareil transfert des ressources économiques d’une région appauvrirait dramatiquement les pays les plus prospères ; il a réduit l’Inde à une terre de famines plus fréquentes, plus étendues et plus mortelles que jamais dans l’histoire du pays, et en fait du monde entier. Inde Anglaise colonie Britannique RARE lot de timbres neufs * et oblitérés . Il faut pourtant faire remarquer que bien des nations de par le monde, surtout en Europe, ont construit des chemins de fer sans les affres infligés par la colonisation. De 1772-1785: W.Hastings organise la colonisation du Bengale . Lhistoire de l'Inde l'Inde brittanique. Les britanniques vont développer les chemins de fer pour améliorer leur portée commerciale. Si l’on peut débattre de la quantité de richesses transférées des colonies vers les centres impériaux, le fait est incontestable et Tharoor n’est pas le premier à formuler cette exigence. Verelst estime que sur les cinq années qui ont suivi la Bataille de Plassey, la ponction totale prélevée en Inde en biens et en liquide était respectivement de 4, 94, 16, 11 livres sterling. William Dalrymple, historien et écrivain écossais, soulève la question du blanchiment de l’entreprise coloniale par la façon dont l’histoire est enseignée. Cette période s’étend de 1858 à 1947 sous le règne de la Reine Victoria. Mais nous pouvons nous faire une idée de grandeur. Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement. 1849 : elle annexe le royaume sinkh du pendjab . , [14] ». « À la fin du règne de la Reine Victoria, les inégalités entre nations étaient aussi profondes qu’entre classes. Inde britannique. Le fardeau fiscal en Inde en 1886 représentait 14,3 % de l’ensemble des revenus, ce qui est très élevé comparé aux 6,93 % en Angleterre [7]. Il comprend les revenus des citoyens de cette nation vivant à l’étranger. [16] », Cet article est tiré du magazine semestriel AVP (Les autres voix de la planète) du CADTM, n°76, « Dettes coloniales et réparations » disponible à cette adresse : http://www.cadtm.org/Dettes-coloniales-et-reparations-17397, [1] https://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/dr-shashi-tharoor-tells-the-oxford-union-why-britain-owes-reparations-for-colonising-India-in-viral-10407997.html. « Au dix-huitième siècle, l’Inde était un grand pays agricole et industriel, dont les tissus se retrouvaient partout en Asie et en Europe. Sushovan Dhar, 30 décembre 2019, Premièrement, la Compagnie sera dissoute et la morale victorienne sera instaurée. Ce n’est pas une coïncidence si les Européens ont acquis le contrôle des ports indiens comme de nombreuses autres parties du globe, dont la Chine et l’Asie du sud-est par la force des armes, dans les décennies qui ont précédé les Lumières, et si le pillage du Bengale après la Bataille de Plassey en 1757 (responsable de la pire famine de tous les temps, 10 millions de morts – un tiers de la population, dans une région qui comprenait des villes plus prospères que Londres) a eu lieu juste avant la Révolution industrielle. Le début de la conquête britannique de l'Inde a … Inversement, si la balance d’un pays est déficitaire, ce pays devra se tourner vers les prêteurs internationaux afin d’emprunter pour ses besoins de financement. L’Angleterre prend pied en Inde au 17 e siècle, avec l’East India Company (la Compagnie anglaise des Indes orientales). (2 vols, London, 1906 ; repr. Mais le cabotage et la navigation entre les îles, de même que le commerce à l’intérieur de l’Inde, furent concédés exclusivement aux employés supérieurs de la Compagnie. Plus d’un tiers du produit national brut de l’Inde était prélevé par les anglais sous une forme ou sous une autre. [4] Irfan Habib, Essays in Indian History : Towards a Marxist Perception, Anthem Press, London, 2002. Ses favoris obtenaient des adjudications telles que, plus forts que les alchimistes, ils faisaient de l’or avec rien. [10] https://www.outlookInde.com/magazine/story/chronicles-of-the-colonial-loot/298029. C’est après la révolte des Cipayes en 1857 et le Gouvernment of India Act que le gouvernement de la Compagnie est transféré à la couronne et devient le Raj Britannique. L'Atlantique central et l'océan Indien restent le d… La colonisation de l’Inde débutera dans les années 1750 avec la prise du Bengale et le pillage de son trésor en 1757. La Période Coloniale s’étend de 1750 à 1947. « L’empire britannique n’est même pas mentionné dans les livres d’histoire. La Compagnie prendra possession de la quasi-totalité du territoire indien ainsi que du Pakistan et du Bangladesh en 1850. Les actionnaires britanniques ont reçu d’énormes dividendes en investissant dans les chemins de fer où le gouvernement garantissait un retour sur capital de 5 % net par an, soit au-delà de tout autre investissement sûr. Tharoor rappelait que lorsque les Anglais y ont débarqué, l’Inde représentait 23 % de l’économie mondiale, alors qu’à leur départ, elle représentait moins de 4 %. publique auquel le gouvernement s’était engagé entraînait une augmentation des impôts. par 259,00 EUR. Certains parlent d’un « empire moral », avec la lutte contre l’esclavage et l’importance des missions britanniques un peu partout dans le monde. De plus, le remboursement de l’énorme dette

Célérité D'une Onde Sonore Corrigé, Webcam Logitech C270, Association Internationale Des Ministères De Guérison Aimg, Doordash St-jean Sur Richelieu, Docteur De Reynal Martinique, Michèle Deslauriers Cornemuse, Générique De Fin Fort Boyard,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *